Qu’est-ce que la confiance ?

Le mot confiance vient du latin : Cum (avec) et Fidere (fier).

Confier c’est remettre quelque chose de précieux à quelqu’un en se fiant à lui et en s’abandonnant ainsi à sa bienveillance et à sa bonne foi.

  • La confiance ne se décrète pas ; elle se construit.
  • La confiance peut prendre plus ou moins de temps selon les parties prenantes et la capacité de chacun à faire confiance aux autres.
  • Pour inspirer confiance, il est souvent nécessaire de faire soi-même confiance à l’autre, lui montrer la voie, lui tendre la main.

Quelles sont les conditions de la confiance ?

Il y trois conditions pour permettre l’éclosion de la confiance

1/ La première est de prendre le risque que la confiance que l’on met en l’autre soit trahie. Cela suppose d’être suffisamment fort pour « supporter » la trahison sans s’effondrer mais aussi que la relation soit suffisamment solide pour y survivre. Or, il y a des personnes qui font une confiance aveugle aux autres mais lorsqu’elles sont trahies, elles rompent brutalement le lien. Souvent, ces personnes ont un idéal très élevé ou des attentes fortes et elles sont alors déçues. Faire confiance, c’est également accepter de perdre le contrôle, accepter que les événements nous échappent, que les choses ne se passent pas comme nous l’avions prévu. Or, il est bien question ici de s’en remettre à l’autre, de lâcher prise, en quelque sorte.

2/ La deuxième condition d’émergence de la confiance est d’avoir conscience et d’accepter l’interdépendance, c’est-à-dire la dépendance mutuelle et partagée. Comprendre qu’on fait partie d’un même système, qu’on a besoin les uns des autres et que tout changement impulsé par un des éléments du système influe sur les autres éléments du système. Si nous acceptons ce principe ou plutôt cette réalité qu’est l’interdépendance et qui repose sur une collaboration choisie et non sur la contrainte et le contrôle, on crée les conditions d’émergence de la confiance.

3/ La troisième condition pour construire la confiance est de la cultiver, d’en prendre soin. En effet, la confiance est fragile. Elle doit, comme toute relation, être entretenue. Pour cela, il est important de construire et de préserver un lien de qualité c’est-à-dire un lien qui soit basé sur l’authenticité, l’empathie, la bienveillance, la fiabilité, …

Voir aussi la vidéo #10 sur ma chaîne YouTube https://www.youtube.com/watch?v=FNfZeAL7cPI&t=1s

Mariette Strub

 

Laisser un commentaire